Les News

Parole de joueur Mercredi 06 Mai 2009
Mehadji TIDJINI, le 3/4 centre columérin, répond à nos questions …
 



Mehadji Tidjini, trois quart centre de l’équipe de Colomiers Rugby depuis le début de la saison 08/09, est né le 13 août 1984 à Oran. Arrivé à Bobigny avec ses grands-parents à l’âge de huit mois, ville dans laquelle sa carrière rugbystique a débuté, Mehadji jouait au rugby tous les lundi après-midi : « ça me permettait d’éviter l’école et ça me plaisait ». Il y côtoya de grands joueurs comme Valentin Courent et Yves Donguy. Après avoir joué quatre ans au Racing Métro 92 où il réalisa son premier match en équipe 1 à l’âge de 20 ans, puis une saison à Auch, le voici maintenant dans le club de la Colombe, qu’il sert avec envie et dynamisme.







Colomiers Rugby : Mehadji, tu es blessé depuis quelques semaines, peux-tu nous en dire un peu plus ?



Mehadji Tidjini : Oui je me suis blessé au genou, il y a environ deux mois. Ma rééducation se passe très bien, car je suis très bien entouré. Cela m'a permis de me reposer, même si j’aurais préféré pouvoir continuer à jouer.

CR : Pourquoi as-tu choisi Colomiers Rugby ?



M.T. : D'une part parce que le style de jeu de cette équipe me convenait parfaitement. D'autre part, un très bon ami à moi jouait ici, et l’aéroport de Blagnac est à dix minutes du club, ce qui me permettait de pouvoir y être rapidement et donc pouvoir rejoindre ma famille dès que nous étions de repos.



CR : Que penses-tu de l'esprit qui règne au sein de l'équipe ?

M.T. : Je le trouve très bon et c’est grâce à lui, je pense, que nous avons réussi à nous maintenir, alors que nous étions les promus du championnat.



CR : Que penses-tu du championnat de Pro D2 ?



M.T. : Il est composé d’équipes de plus en plus performantes, ce qui le rend de plus en plus difficile. Je pense que si nous voulons rivaliser avec les autres équipes du championnat, il est impératif pour nous de gagner tous nos matchs à domicile la saison prochaine.



CR : Ressens-tu la fatigue accumulée cette saison ?



M.T. : Il est vrai que le championnat est éprouvant, et que la fin de saison est assez compliquée. Cependant ma blessure m'a permis de me reposer, et de retrouver toutes mes forces.



CR : Quels sont selon toi les points forts et les points faibles de l'équipe ?

M.T. : En ce qui concerne les points forts, nous avons la capacité de réagir quand il le faut, comme par exemple face à Bordeaux-Bègles où nous savions que pour se maintenir la victoire était indispensable. La vie du groupe est aussi un de nos points forts, je pense que c’est aussi grâce à elle si nous avons pu nous maintenir en Pro D2.

Le manque de maturité dû à la jeunesse du groupe est, je pense, notre principal point faible. Je pense que si nous avions eu un peu plus d’expérience nous n’aurions pas réalisé ces erreurs, cela s’améliorera à force de jouer ensemble au fil des saisons.



CR : Que penses-tu de la performance de l'équipe face à La Rochelle dimanche ?

M.T. : N’ayant pas joué ce match, il m’est difficile d’en parler. Mais je pense que La Rochelle nous a montré une bonne défense, mais n’a pas vraiment été au dessus de nous. Je trouve que notre conquête a été assez bonne et c’est dommage d’avoir perdu ce match, sachant que c’était notre dernier à domicile.



CR : Que penses-tu de l'ambiance qui règne au club ?

M.T. : Je la trouve vraiment très bonne, tout le monde s’entend très bien, Colomiers est un club « famille » où je me sens très bien.



CR : Toi qui évolue au poste de 3/4 Centre, que penses-tu des lignes arrières de Colomiers Rugby ?

M.T. : Je pense que nous avons une des meilleures ligne de 3/4 du championnat, nous sommes très rapides et nous sommes une des seules équipes à avoir la capacité à jouer dans le désordre. Nous arrivons à déstabiliser nos adversaires, par notre vitesse et technique de jeu, ce qui je pense est un point positif.



CR : Qui est selon toi le meilleur joueur de l'équipe ?

M.T. : Il est très difficile d’en dégager un, je dirais que c’est l’équipe tout entière. Mais s’il me fallait vraiment citer un joueur, je dirais que c’est Julian Hans.



CR : Quel match historique aurais-tu aimer jouer ?

M.T. : France/Brésil en 98 (rires…). Non plus sérieusement, Bobigny/Massy qui a eu lieu le week-end dernier, et remporté ÉVIDEMMENT par Bobigny.



CR : Comment arrives-tu à coordonner famille et rugby ?

M.T. : C’est assez facile car nous avons beaucoup de temps libre, mais sachant que ma famille n’est pas sur Toulouse, il m’est difficile de souvent la retrouver.



CR : Tu lis … ?



M.T. : Harry Potter



CR : Tu écoutes … ?



M.T. : du Rap



CR : Que fait Mehadji de ses après-midi ?



M.T. : Il joue au Poker



CR : Facebook, MSN ou Myspace ?



M.T. : J'hésite entre Facebook ou MSN, mais je dirais plutôt MSN



CR : Pour finir, toi qui a connu le TOP 14 et la PRO D2, peux-tu nous dire les différences qu'il y a entre ces deux championnats ?



M.T. : En Top 14 le jeu va beaucoup plus vite ce qui est plus compliqué. Cependant il est aussi plus fluide, ce qui rend les lancements de jeu plus propres et organisés. Je trouve que le championnat de Pro D2 est composé principalement de petits tas, mais c’est aussi un championnat relevé composé de joueurs qui ont beaucoup de talent.



Consulter les news récentes | Consulter les archives