Les News

SCORE ET PHOTOS DE COLOMIERS / OYONNAX Lundi 11 Février 2013
   Colomiers l'emporte sur le leader Oyonnax par 25 à 13. Mi-temps 9-3.

 

Bernard Goutta : «Nous n'avons pas gagné qu'à l'envie, même s'il y en avait beaucoup, mais surtout grâce à notre maîtrise, notre stratégie, nos choix tactiques.»



L'entrée des deux équipes avec la haie d'honneur de l'école de rugby



-------------------------------


Pour Oyonnax : 1 essai de Hemani PAEA (80'), 1 transformation de Romain BOSCUS, 2 pénalités de Benjamin URDAPILLETA.



Pour Colomiers : 1 essai d'Ilikena BOLAKORO (70'), 1 transformation et 5 pénalités de Yannick LAFFORGUE, 1 pénalité de Cédric COLL.

----------------------
Grégoire MAURINO n° 13 passe la ligne d'avantage


Un face à face musclé entre Guillaume BORTOLASO n° 8 et le talonneur d'Oyonnax


Un combat rugueux de tous les instants dans toutes les phases de jeu


Zlatan BORTOLASO ?


Morgan SAOUT n° 15, impérial sous les chandelles et relanceur
Un pack de fédérale !!! contre un pack de ProD2, qui va va avoir le dessus ?

Talonneur Benjamin RIOUX, pilier droit Yoann RAYSSAC, pilier gauche Damien WEBER, 2ème ligne : Romain MÉMAIN et Antoine BOURDIN (capitaine),
3ème ligne : au centre Guillaume BORTOLASO, aux ailes Aurélien BÉCO et Matthias LLEDOS.


Passe acrobatique de Fabrice CULINAT n° 9


Matthias LLEDOS n° 7 avance 


Une phase décisive : Grégoire MAURINO n° 13 assure une longue passe à Ilikena BOLAKORO n° 14


60 mètres à remonter sur un terrain mou et glissant !


Le même vu de l'autre côté du terrain


Des poursuivants qui s'accrochent ...
Le retour un poil tardif du 14 oyonnaxien


Le saut de l'ange


En terre promise


Essai validé
Un instant de récupération


Les "gros" n'ont pas chômé dans les mauls


Ça sent la victoire




Matthias Lledos interviewé par La Dépêche : «Nous savions qu'il fallait du combat face à leur puissance, que si nous ne nous échappions pas au niveau du défi, il y aurait quelque chose à faire. Nous avons répondu présents. Et nous sommes récompensés pour le travail accompli depuis plusieurs mois, le travail d'un groupe de copains, un groupe qui sort de l'ordinaire. Entre nous règne une amitié sincère, ce n'est pas évident dans le monde''pro''. Aujourd'hui, je suis heureux pour ce club que nous aimons vraiment.»



Une victoire où chacun a eu sa part de combat même si tous les joueurs ne sont pas sur ce petit compte-rendu photographique. Tous doivent être félicités.

Gilles Cadario et Jean-Louis Mével




Consulter les news récentes | Consulter les archives